Créer un site internet

Article complément alimentaire

Les compléments alimentaires

Les toutes dernières découvertes et recherches scientifiques qui portent sur l’étude de la nutrition et des suppléments nutritionnels, ont donné un nom à cette nouvelle branche de médecine naturelle c’est-à-dire “ Médecine orthomoléculaire ou nutrithérapie ”.

Cette nouvelle science est totalement d’actualité et concerne chacun d’entre nous car l’alimentation moderne est fondamentalement déséquilibrée. A ceci s’ajoutent des sols appauvris, une nourriture beaucoup trop raffinée et des adjuvants tels que colorants, conservateur et antioxydants.

La nutrithérapie propose la consommation de compléments alimentaires naturels qui ont pour but de compenser le manque éventuel en acides aminés, vitamines, sels minéraux et oligo-éléments de notre alimentation.

 

Principe de la nutrithérapie

 Habituellement, nous attendons d’avoir un symptôme ( ex. : mal d’estomac) pour aller chez le médecin. A ce moment, celui-ci va faire un diagnostic et vous prescrire un traitement pour éliminer le symptôme en question (ex. : anti-inflammatoire, antibiotique, anti-dépressif, etc..)

Ce qu’on appelle  communément : une médecine symptomatique. Mais malheureusement ce n’est pas si simple que ça et aujourd’hui on sait qu’il faudra 10,15,20 ou 30 ans avant qu’un symptôme se déclare, surtout dans les maladies dégénératives telles que le cancer, la polyarthrite, l’ostéoporose etc…

La médecine traditionnelle va donc s’attaquer aux symptômes, à l’appel de la maladie. Il est aussi judicieux de s’attaquer à la cause et c’est là qu’intervient la nutrithérapie, car vous n’avez aucune chance de conserver la santé ou de la retrouver si vous ne consommez pas régulièrement toutes les vitamines, sels minéraux, oligo-éléments, acides aminés, que le corps a besoin pour bien fonctionner.

La plupart de nos problèmes de santé sont dus à un excès de radicaux libres et ce qui lutte contre les radicaux libres s’appellent les anti-oxydant, à savoir : vitamines A-C-E, le groupe des vitamines B, Zinc, Sélenium, Magnésium, Oméga 3 et Oméga 6.

Tous ces anti-oxydant, vous les trouverez d’une manière naturelle dans la plusparts des compléments alimentaires connues, voici les plus connus.

 

La gelée royale

La Gelée Royale sécrétée par l’abeille nourricière est la nourriture des larves d’abeilles durant 3 jours. Tandis que la reine, la consomme toute sa vie, pond 3'000 œufs par jour et vit environ 4 ans. Une abeille, elle, ne vit que 45 jours en moyenne.

 

La Gelée Royale contient en petite quantité pratiquement tout ce que le corps a besoin, à savoir :

 

-                      18 acides aminés dont les 8 nécessaires à l’organisme.

-                      les vitamines A, C, D, E mais surtout tout le groupe des vitamines B dont la B5 en grande quantité

-                      16 sels minéraux ( calcium, phosphore, potassium, silicium, souffre, fer, etc..) ainsi que la plupart des oligo- éléments

-                      un antibiotique naturel,  de l’acétycoline en grande quantité, qui est le médiateur chimique du système para-sympathique, le nerf du repos et de la relaxation. des hormones naturelles et de la rutine qui solidifie les capillaires.

 

Vous voyez, une composition très riche qui va agir comme catalyseur sur toutes les fonctions de l’organisme et ainsi les améliorer.

 

Mais le secret de la Gelée Royale, c’est surtout son action vasodilatatrice exceptionnelle qui va activer la circulation sanguine  surtout au niveau des capillaires et va donc améliorer l’oxygénation et la nutrition de plusieurs millions de cellules tout en éliminant mieux les déchets et les toxines qui se stockent dans les tissus asphyxiés.

 

La Gelée Royale est très indiquée pour tous les problèmes cardio-vasculaires, hyper ou hypo-tension, l’asthénie, l’anorexie et tous les problèmes circulatoires.

Elle apportera aussi de bons résultats dans toutes les maladies psycho-somatiques

telles que l’anxiété, angoisse, dépression et le sentiment d’être mal dans sa peau.

Grâce à l’acetycoline qu’elle contient, cette dernière va régulariser le système neuro-végétatif en stimulant le para-sympathique, le nerf de la relaxation et de la récupération.

 

Pour vous Mesdames, qui êtes en période de ménopause, la Gelée Royale va certainement beaucoup vous aider à passer ce cap difficile car elle contient des hormones naturelles et de la rutine qui vont régulariser tout le système hormonal. Si en plus, vous l’associez au pollen de fleurs, vous bénéficierez de tous les nutriments nécessaires à la bonne assimilation du calcium, phosphore, magnésium et autres catalyseurs pour lutter contre l’ostéoporose.

 

La Gelée Royale que l’on consomme le matin à jeun, à raison de environ 2,5 gr. en laissant fondre sur la langue est aussi indiquée dans les cas de diabète, de cholestérol, d’ulcère du duodénum (grâce à sa vitamine B5) d’anorexie ainsi que pour les personnes âgées qui vont bénéficiés de tous les bienfaits de ce produit magique qu’est la Gelée Royale.

 

 

Le Pollen de Fleurs

 

Les petites pelotes de pollen multicolores constituées chacune de million de grains de pollen de fleurs récoltés par les abeilles, sont recueillis par les apiculteurs au niveau de la ruche. Il est à mon avis le meilleur complément alimentaire qui existe à l’heure actuelle. Sa composition se rapproche étonnamment des besoins fondamentaux de l’organisme.

 

Le pollen est composé de 18 acides aminés dont les 8 essentiels, de vitamines A, C, D, E mais surtout tout le groupe de vitamines B, des sels minéraux tels que le calcium, phosphore, magnésium, cuivre, fer, potassium, ainsi que la plupart des oligo-éléments et enzymes nécessaires à la santé. Il contient également de la rutine qui solidifie les capillaires, et d’antibiotique naturel qui vont permettre de renforcer le terrain  biologique dans sa lutte contre les agressions en générale et contre les infections microbiennes en particulier.

 

Le pollen est un excellent stimulant, il a un effet euphorisant, rééquilibrant et désintoxiquant sur les principales fonctions de l’organisme. Il devrait être le cheval de bataille de la nutrithérapie, car il apporte à lui seul, tous les sels minéraux, vitamines, oligo-éléments et acides aminés que le corps a besoin, en période normale mais aussi lors de périodes importantes telles que la grossesse, l’allaitement, la convalescence et surtout lorsque nous avons une alimentation déséquilibrée.

 

Le pollen permet d’obtenir de meilleurs résultats aussi bien aux sportifs qu’à l’étudiant et il va permettre à tous les enfants de mieux se nourrir, se développer, d’être moins carencé et de leur donner l’occasion d’avoir une croissance autant physique que psychologique, harmonieuse et équilibrée.

 

Il est très conseillé dans tous les cas de fatigue passagère ou chronique  et va réellement redonner de l’énergie, non pas comme la caféine ou autre excitant,

car le pollen va apporter tous les nutriments nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.

 

Nous allons aussi le conseiller lors de constipation fonctionnelle où le pollen donne des résultats incomparables, et lors d’états dépressif, d’anxiété, d’angoisse, de nervosisme et troubles psychosomatiques en général.

 

Pour les digestions difficiles, vous pouvez mélanger le pollen dans un yaourt ou dans un liquide, sinon vous prendrez une cuillère à soupe, bien bombée, à jeun le matin ou une demi-heure avant le repas de midi pour les adultes et une cuillère à café pour les enfants jusqu’à 12 ans.

 

 La Chlorella

 

La Chlorella est une algue cultivée dans des bassins d’eau douce. Elle se reproduit d’une façon étonnante et de nombreuses études faites au Japon et en Amérique, ont mis en valeur les multiples propriétés de cet aliment, mais surtout ils ont découvert dans sa composition un complexe nucléopeptide nommé “ FCC ” facteur de croissance chlorella qui améliore les échanges intra-cellulaires, la réparation et la restructuration des tissus.

Mais la chlorella n’en reste pas moins un merveilleux complément alimentaire composé de 60% de protéines. Elle contient :

La chlorella contient plus de 19 acides aminés dont 8 essentiels, utiles aux végétariens et végétaliens.

La chlorella possède plus de 20 vitamines et minéraux dont certains présentent des concentrations importantes comme le béta-carotène, le fer et la vitamine B12.

La chlorella est une excellente source de fer. Elle en contient trois fois plus que la spiruline. L'importante dose de fer combinée à la chlorophylle en forte concentration font que la chlorella est un des meilleurs tonifiants pour le sang.

Plus de la moitié des apports quotidiens recommandés (AQR) en fer, est fournie par 12 comprimés de chlorella dosés à 250 mg.

Les principaux minéraux contenus dans la chlorella sont le Magnésium, le Calcium, le Zinc, le Potassium, le Soufre, le Manganèse. La chlorella contient également 48 mg de bétacarotène pour 100 g. Le bétacarotène est un agent antioxydant qui agit en synergie avec les vitamines E et C.

La chlorella contient de la vitamine A (bétacarotène), de la vitamine B1 (thiamine), vitamine B2 (riboflavine), de la vitamine B3 (niacine), de la vitamine B5 (acide pantothénique), de la vitamine B6 (pyridoxine), de la vitamine B7 (inositol), de la vitamine B8 (biotine), de la vitamine B9 (acide folique), de la vitamine B10 (PABA) de la vitamine B12 (cobalamine) et de la vitamine C (acide ascorbique d'origine naturelle).

La chlorella contient également plus de 400 % des A.Q.R en vitamine B.12.

D’après le Dr Jensen, grand naturopathe américain, la Clorella est très indiquée pour régulariser l’activité intestinale (constipation, diarrhée). Elle détoxique l’intestin ( toxines et métaux lourds) et favorise le transit intestinal.

Elle protège le foie et prévient les maladies cardio-vasculaires ;elle est aussi d’une aide très appréciable pour tous ceux qui désirent suivre un régime amincissant car la Chlorella permet d’éliminer les toxines et les graisses en profondeur mais surtout elle va apporter à l’organisme tous les nutriments nécessaires à son bon fonctionnement.

Nous le verrons par la suite, l’équilibre acido-basique est très important pour conserver la santé et la Chlorella qui neutralise les toxines en excès, va restaurer ainsi cet équilibre acido-basique.

La Chlorella convient parfaitement à notre époque car elle combat les problèmes de santé dus à la pollution, au stress et à l’alimentation déséquilibrée.

 

La Chlorella se présente en général sous forme de pastilles de 0,2 gr. et la première semaine, vous prendrez seulement deux pastilles à croquer, trois fois par jour, en début de repas avec beaucoup d’eau et ceci pour habituer les intestins. Ensuite, les semaines suivantes, en cure de 3 ou 4 mois, vous pendrez quatre pastilles, trois fois par jour.

 

Bien sur il existe d’autres compléments alimentaires très intéréssant pour la santé comme

la levure de bière et le germe de blé  , la spiruline , le p.o.p, la lecithine de

soja, ainsi que les complexes de vitamines, sels minéraux et acides aminés de la nutrithérapie, mais la liste seraient trop longue à énumérer.

 

1. LES ACIDES GRAS :

 

La membrane cellulaire se compose principalement de lipides, elle assure la protection de la cellule sa souplesse et ses échanges avec le milieu extérieur. Le maintien de cette activité dépend des apports en acides gras polyinsaturés : les AGPI.

Or, l’homme est incapable de synthétiser les AGPI, il peut tout au plus rallonger leurs chaînes et modifier le degré de saturation de celles-ci. Par conséquent les AGPI ne peuvent être apportés que par notre alimentation, le schéma idéal étant le suivant :

< l’alimentation globale doit contenir 1/3 de graisses dont :

                + 50 % acides gras monoinsaturés : oméga 9

                + 25 % acides gras polyinsaturés : omega 6  omega 3

                + 25% acides gras saturés

 

2.   DIFFERENTS TYPES D’ACIDES GRAS :

 

OMEGA 6                                                                      OMEGA 3

C18 : acide linoleique                                         C18 : acide alpha-linolenique

 

C18 : acide gamma-linolenique                         C18 : acide stéaridonique

 

C20 : acide arachidonique                 C20 : EPA acide eicosapentaeonique

 

                                                            C22 : DHA acide docosahexaeonique

               

 < L’huile de poisson contient :    18 % EPA/ 12 % DHA(oméga 3)

< l’huile de bourrache contient :  22 % acide gamma-linolenique(omega 6)

                                                                      10 % à 20 % omega 3

< l’huile d’onagre contient :         9 % acide gamma-linolenique(omega 6)

                                                                       5 % à 10 % omega 3

 

 

L'apport de ces huiles est conseillé pour les problèmes de peau, de ménopause, de problème prémenstruel, de rhumatisme, d’ostéoporose, cardio vasculaire, et pour renforcer le système immunitaire. Mais il est très important de consommer ensemble les oméga 6 les oméga 3 et de la vitamine E naturelle pour évité que les radicaux libres oxydent ces acides gras très fragiles.

 

 

 

Nous pouvons résumer tout ceci en 7 points essentiels, à savoir :

 

1.  Consommer des aliments complets, non raffinés et si possible de qualité biologique.

 

2.    Eviter ou réduire les aliments tels que :

-                     graisse animale et raffinée

-                     sucre blanc raffiné, pâtisserie, bonbons etc

-                     pain blanc, farine blanche

-                     charcuterie, porc, saucisse etc.

-                      

3.    Introduire progressivement :

-                     céréales complètes biologiques : pain complet, millet, pâtes complètes,

            riz complet, etc.

-                     fruits secs, noisettes, amandes, abricots, etc.

-                     soja, qui est une très bonne source de protéines mais modérément

-                     consommer du germe de blé et de la levure de bière, source de vitamine B

-                     faire des cures de  gelée royale et de pollen en automne en hiver ou au  printemps.

-                     faire des cures de chlorella au printemps en été ou en automne.

-                     huiles de première pression à froid, d’olive et de tournesol ou de colza.

-                     Une semaine par mois durant les mois d’hivers un verre de chlorure de magnésium (20 grammes dans un litre d’eau)

-                     Huiles d’onagre, de bourrache et de poissons des mers froides, apport

          d’oméga 3 et 6

 

4.     Manger beaucoup d’aliments crus tels que légumes, fruits :

            les fruits en dehors des repas ( ex : à 11h.00 ou 17h00) et seuls

            les légumes sous forme de crudités en début du repas avec de l’huile de première pression à froid d’olive et de tournesol ou de carthame, qui vous donnent les acides gras essentiels polyinsaturés, protecteurs de vos artères ; accompagnés de vinaigre de pomme naturel, de sel marin, oignons, ail, persil, ciboulette, etc.

            légumes cuits à l’étuvée ou à l’étouffée, à faible température pour conserver   les vitamines.

 

5.    Diminuer la consommation de viande et lui préférer les œufs, le poisson et les produits laitiers :   - fromage, yaourt, etc. mais avec parcimonie.

 

6.    Respecter les combinaisons alimentaires les plus favorables, à savoir :

protéines ------- légumes   ex. : poulet – fenouil

féculents ------- légumes   ex. : pâte complète – épinard

            Jamais deux protéines au menu. ex : viande et fromage

            fruits, les manger loin des repas

         

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site